La microchirurgie assistée au laser ( TLM – Transoral laser microsurgery) et au robot (TORS – transoral robotic surgery)

Autrefois réalisée essentiellement, la microchirurgie par la voie endoscopique a connu de grands développements avec les progrès de la technologie du laser et de la chirurgie robotique.

Il y a différents lasers utilisable en ORL mais le plus employé pour les cordes vocales est le CO2 laser Acublade qui permet de sectionner ou de vaporiser les lésions avec une précision de l’ordre du micron. Le trait de section pour des lésions bénignes comme les nodules, le polype ou le kyste est de 15 à 25 microns. Il peut être de 50 à 75 microns en cas de cancers debutants de la corde vocale, du larynx ou de la gorge.

Les micro-instruments en acier, dits “froids” restent indispensables mais la technologie moderne du laser permet de gagner en sûreté du geste opératoire.

D’autres longueurs d’onde comme le laser KTP peuvent également être utiles.

La chirurgie robotique (TORS) est surtout un moyen de mieux visualiser,  d’exposer et d’approcher certaines lésions grâce à une camera flexible de haute précision (3D) et des bras articulés guidant différents instruments dont la fibre CO2 laser.

Le robot est appelé à connaître des développements techniques dans les prochaines années  mais il peut être déjà utilisé dans des interventions où l’accès au microscope est difficile comme la base de langue, le partie inférieure du pharynx. Il a rendu la chirurgie des apnées mineures du sommeil et du ronflement plus efficace. On peut prédire que le robot est appelé à remplacer progressivement le microscope.

Le robot disponible pour la chirurgie de la gorge au CHL est le “medrobotic flex system”. La première opération sur patient a été réalisée par le Professeur Remacle le 16 juin 2014. Depuis les progrès sont incessants.

Le CHL est une institution de pointe en la matière et aussi un centre de formation pour les chirurgiens ORL désireux de se former à la pratique de cette chirurgie.